https://armoiries-noblesse-belge.blogspot.com/
"Horum omnium fortissimi sunt Belgae"
De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves

 
Blog d'Olivier Nolet de Brauwere,
Héraldiste et Généalogiste
(pas de profil sur les réseaux sociaux)
Ce blog vous plaît ? Faites le connaître.

NOLET DE BRAUWERE (HERALDIQUE)


Armoiries Nolet de Brauwere (dessin de la fin du XIXe siècle).
Ex-libris épistolaire, fin XIXe siècle.
Armoiries "de Brauwere van Steeland"
portées par
Johannes 
Nolet de Brauwere
et ses descendants de 1836 à 1987.



Armoiries Nolet de Brauwere (fer de moulin alias Schiedam et Saint André)
Devise :
Nolet tradere Dominum

Johannes Carolus Hubertus Nolet de Brauwere (1815-1888) portait les armoiries de Brauwere en raison de l'adjonction de nom accordée par le Roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1836 suite à une requête de l'entourage du littérateur: son beau-père, Pierre-Benoît-François-Marie-Anne de Brauwere (1771-1855) (administrateur d'une usine de gaz et administrateur de la société Blankenheym & Nolet); son oncle Jean de Brauwere (vice-consul au Brésil), frère cadet de son beau-père; sa mère, Elisabeth-Josina Blankenheym (1791-1877) (administratrice de la société Blankenheym & Nolet), veuve en premières noces de Hubertus-Sigismundus Nolet (1788-1818) (docteur en droit de l'Université de Leiden, avocat au Tribunal Impérial de la Haye, administrateur de Nolet & Blankenheym).

Aux Pays-Bas, le nom Nolet de Brauwere induit l'idée que l'ascendance biologique est de Brauwere (preuve est faite qu'il n'en est rien) car on tient compte là-bas de la dernière particule. En fait, la nationalité de son beau-fils imposait à Pierre de Brauwere de faire la demande d'adjonction de nom à La Haye et non à Bruxelles. 


Devenu belge avec l'Indépendance du pays en 1830, Pierre de Brauwere obtint en 1845 une reconnaissance de la noblesse perdue par sa famille suite à l'invasion française de 1793. Il décéda sans descendance masculine légitime mais eût une fille: Caroline-Marie-Anne-Elisabeth-Hubertine de Brauwere van Steeland (1825-1869) qui épousa le Baron de Posson, Nicolas-Guillaume-Emmanuel-Henri (1823-1896), consul de Belgique à Constantinople. 


Les archives montrent bien que Johannes Nolet de Brauwere van Steeland, adopté par son beau-père à l'âge de 3 ans, sa demi-soeur Caroline de Brauwere van Steeland et leurs parents, Pierre de Brauwere van Steeland et Elisabeth-Josina Blankenheym, formaient une famille. La tradition de la distillerie, elle, fut transmise via la société Nolet & Blankenheym devenue plus tard Blankenheym & Nolet, Elisabeth-Josina Blanjenheym étant elle-même issue d'une lignée de distillateurs. 


Le fils de l'écrivain, Charles-Maurice-Olivier-Sigismond Nolet de Brauwere, se fit naturaliser Belge en 1870 mais sans renoncer aux armes de Brauwere qu'en Belgique il dût porter officieusement. L'insertion d'un meuble figurant l'ascendance légitime dans les armes ainsi que l'abandon de la devise de Brauwere au profit d'une devise spécifique aux Nolet de Brauwere fut décidée en 1987 et 1991.

Blasonnement des armes de Brauwere (Oudenaarde, Nieuwpoort, Antwerp, Bruxelles) : D'argent à la fasce ondée d'azur, accompagnée de trois hures de sanglier de sable défendues et allumées du champ, lampassées de gueules. Devise pour les laïcs: DENTATIS OFFERO DENTEM [Je montre la dent (de l'esprit) à ceux qui me montrent les dents]. Pour les ecclésiastiques : ZELO PRO DOMINO (Zèle pour le Seigneur).

Blasonnement des armes Nolet de Brauwere en néerlandais: In silver een golvende linkerschuinbalk van azuur, vergezeld boven van een everzwijnskop van sabel, getand en geoogd van silver, getongd van keel, en beneden van een molenijzer van sabel. NOLET TRADERE DOMINUM (Hij zal niet verraden de Heer).


Blasonnement des armes Nolet de Brauwere en français: D’argent à la barre ondée d’azur, accompagnée en chef d’une hure de sanglier de sable, armée et allumée d’argent, lampassée de gueules, et en pointe d’un fer de moulin de sable. Devise: NOLET TRADERE DOMINUM (Il ne voudra pas trahir le Seigneur).


Origine du patronyme Nolet : en Flandre belge et française, Nolet vient du prénom anciennement répandu "Arnwulf" ayant évolué en Arnulf, Arnolf/Ernolf, Arnol/Eirnol et de nombreuses variantes dont Nolf ou Nollet qui sont des aphérèses. A moins qu'il ne s'agisse du prénom possible Nolet qui signifie Noël en vieux français d'Anjou. Le patronyme était déjà présent dans le sud de la Flandre Occidentale au XIVe siècle : anno 1363 Jhan Nolet, Kortrijk.




________________________



Obit Nolet de Brauwere.
Obit Nolet de Brauwere van Steeland
en cours de réalisation à l'atelier.




Tableau armorié Nolet de Brauwere van Steeland.
Huile sur panneau de chêne
marouflé de soie, 43 x 43 cm.





_________________________

https://armoiries-noblesse-belge.blogspot.com/2015/03/obits-armoiries-noblesse-belge.html

Liens publicitaires exploitant ce blog interdits pour tous pays.
Exceptions